Home

Article de Julie Buduroi, muséologue et administratrice du blogue La Réserve

 

Un bris, une étincelle et le feu s’emballe. Hantises des conservateurs, les incendies occasionnent des dommages irréparables aux collections.

Bâtiments historiques

Les bâtiments historiques sont plus susceptibles d’être ravagés par un incendie que les musées modernes. En effet, les matériaux utilisés pour leur construction – généralement du bois – et l’ancienneté des systèmes d’éclairage et de chauffage sont des éléments pouvant favoriser le développement et la propagation rapide des flammes.

Pour ces raisons, il est important de faire une vérification régulière de vos installations électriques. Évitez d’utiliser des appareils d’éclairage à nu et les cheminées anciennes, préférez plutôt la création d’ambiance à l’aide de système d’éclairage moderne.

© Julie Buduroi

© Julie Buduroi

Pas de fumée sans feu

Le premier signe d’un incendie est bien évidemment, la fumée. Insidieuse, elle peut s’infiltrer dans les conduits d’aération et autres ouvertures, et s’attaquer aux objets fragiles comme les tableaux, les textiles et les peaux.

Si vos budgets le permettent, n’hésitez pas à améliorer l’efficacité énergétique de vos bâtiments. La visite d’un(e) spécialiste en architecture patrimoniale saura vous guider dans l’installation d’un système de protection des incendies, et ce, sans «défigurer» ou réduire la valeur ancestrale de vos bâtiments.

Il ne faut toutefois pas se méprendre et penser que les installations modernes, équipées de système de détection de fumées et de gicleurs, sont à l’abri des brasiers… au contraire!

Les vies humaines avant tout

Malgré la valeur inestimable de nombreuses collections, les vies humaines sont irremplaçables. Il est essentiel de munir votre institution d’un plan d’urgence en cas d’incendie afin d’assurer la sécurité des visiteurs et des employés. Voici quelques éléments de base à prendre en considération:

  • Identifier une ou des personnes responsables (selon la taille de votre institution), lors d’incendies et d’exercices de feu. Cette personne devra s’assurer que tous les employés et les visiteurs sont en sécurité.
  • Identifier un point de rencontre où tous les employés et les visiteurs devront se rassembler suite à une évacuation.
  • Former annuellement vos employés afin de rappeler des règles de sécurité à appliquer en cas d’urgence.
  • Identifier les oeuvres et les objets de grande valeur, ainsi que leur emplacement précis. Ces informations pourront être transmises aux pompiers afin d’éviter de plus grands dommages.
  • Identifier clairement et dégager en tout temps les sorties d’urgence.
  • Évaluer les éléments qui pourraient causer des dommages au sein de votre institutions, mais aussi à proximité de celle-ci (activités culturelles, manifestations, etc.).
  • Proscrire la consommation de tabac à l’intérieur des murs et installer des dispositifs de collecte des déchets sécuritaire à l’extérieur.
  • Poser des portes coupe-feu, un système de détection de fumées et d’extinction des incendies.
  • Chaque pièce ou secteur (selon la taille de votre institution) devrait être équipé d’un extincteur.
  • Entreposer de manière sécuritaire les produits chimiques et inflammables.
  • Faites vérifier annuellement les systèemes électriques.
  • Avertir la sécurité lorsque vous effectuez mes travaux de réparation ou de construction à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiments.
  • Former vos employés à utiliser de manière sécuritaire les outils fournis pour le travail du bois, du métal, etc.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s